Anticoagulants oraux : l’Agence du médicament alerte sur le Previscan


 

 

Les anticoagulants peuvent avoir des effets indésirables graves. Au sein de cette famille de médicaments, un produit très courant, le Previscan, présente un risque accru de réactions immuno-allergiques.

 

Les médicaments anticoagulants sont prescrits en cas de troubles du rythme cardiaque, de thrombose veineuse ou d’embolie pulmonaire. Tous augmentent le risque d’hémorragie. Mais la famille plus spécifique des antivitamines K présente un risque supplémentaire de réactions immuno-allergiques, surtout dans les six premiers mois de traitement.

 

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a comparé les trois AVK disponibles actuellement en France. Son enquête montre que la fluindione (commercialisée sous le nom de Previscan) est le médicament le plus risqué comparé à la warfarine et à l’acénocoumarol. Mais c’est aussi le plus vendu actuellement. 82 % des patients français sous AVK prennent du Previscan.

Les réactions immuno-allergiques mises en évidence se manifestent par une insuffisance rénale (baisse du volume des urines, fatigue inhabituelle…), des anomalies de la peau (œdème, gonflement du visage et du cou, démangeaisons, urticaire…), des anomalies de la formule sanguine, une gêne respiratoire ou une fièvre.

 

Devant ces symptômes, il faut consulter son médecin sans tarder.

 

En prévention, l’Ansm recommande aux patients traités avec du Previscan depuis moins de six mois de faire surveiller leur fonction rénale (par des dosages sanguins) régulièrement et d’alerter leur médecin au moindre signe d’anomalies.
Les patients sous Previscan depuis plus de six mois et qui ne ressentent aucun effet secondaire ne doivent pas interrompre, ni modifier, leur traitement.

Quant aux patients chez qui un traitement anticoagulant doit être initié, il est désormais recommandé aux médecins de commencer par la warfarine ou l’acénocoumarol.

Selon l’Agence de presse médicale, la warfarine est l’AVK le plus utilisé au monde. La fluindione (Previscan) n’est commercialisé qu’en France et au Luxembourg au sein de l’Union européenne.

 

Source: santemagazine.fr

Contact:

Téléphone : 06.45.51.19.90


E-mail: rboucheron.naturopathe@gmail.com


Adresse : 17 Cardevily

22100 TRÉVRON

Horaires:

 

Du lundi au vendredi :

9h-12h / 14h-20h

 

Samedi: 9h-12h


N° SIRET: 821 308 004 00026 - Adhérent OMNES N°1616 - Certifié FÉNA - N° CNIL 1977329 - Assurance responsabilité médicale n°6368877604